Mme Camille de Marseille : Mon très cher Maître Gonou. Je suis ravie de vous donner de mes nouvelles concernant ma situation avec Norbert.
C’est impressionnant, vous avez fini les rituels le dimanche dernier et voilà ce qui est arrivé depuis : Nous avons repris contact, toute la semaine dernière par mail et msn mercredi soir, il m’a contacté par téléphone, nous avons beaucoup discuter pendant plus de 6 heures de temps. Nous nous sommes revus hier soir (1er contact visuel depuis notre séparation), et nous avons décidé de reprendre notre histoire en avançant. Il n’arrête pas de me répéter « je t’aime » et qu’il ne veut pas me perdre. Il m'a dit qu'il ne comprend pas pourquoi il a été si con avec moi pendant près de deux ans à se mettre des blocages. Il se sent perdu, et il pleure, je ne l’ai jamais vu dans cet état avec autant de sentiments qu'il me dévoile. Il n'arrête de me demander de l'excuser et de le pardonner. Concernant sa mutation dans le nord, il veut toujours partir pour être auprès de sa fille, mais il veut que je le suive et qu’on s’installe tous les deux là-bas.
Très cher Maître Gonou, je ne peut que vous dire Merci.

Mme Néva de Lugano (Suisse) : C’est merveilleux, je vous dit un grand MERCI et plus encore. Je n'en revient pas. Pourtant nous sommes seulement à moins de deux semaines après les travaux. Il m'a même dit ce matin, qu'il souhaite que je l'accompagne voir sa maman et qu'il est sûr que sa maman va m'adorer, alors que lorsqu'on était ensemble il n'a jamais me présenter aux membres de sa famille. Maintenant il ne cesse de m'appeler à chaque instant. C'est extraordinaire. Merci Grand Maître Gonou pour votre amour et votre puissance. Comme vous le dîtes toujours, que les Divinités continuent de me protéger et de me bénir grâce à vous.

Mr Justin depuis Abidjan (Côte d'Ivoire) : Mon cher Grand Maître Gonou. Trois semaines suivant les travaux que vous avez conduit avec votre grande sagesse, ma femme m'a appelé et me dit qu'elle voulait revenir et que cela faisait plus de deux semaines qu’elle y pensait mais qu’elle n’osait pas me le dire. Elle pleure, me dit qu’elle est heureuse seulement quand elle me voit, qu’elle a une boule au ventre tout le temps. Grand Maître Gonou, vraiment votre talent et votre puissance n'arrêtent de m'époustoufler. Vous avez vraiment beaucoup de talent.